logo
Découvre les professions de la santé et des services sociaux à travers dix capsules vidéo
  • i audio couleur

Définition de la profession d'orthophoniste

Un trouble de communication touche une personne sur dix dans l’accomplissement de ses activités. Communiquer c’est vital, et depuis 50 ans, les orthophonistes et les audiologistes veillent à ce que ces personnes puissent jouer un rôle actif au sein de la société.

Un problème au niveau des muscles faciaux, du développement du cerveau ou un accident touchant le cerveau peut engendrer des difficultés à parler et à comprendre. Les orthophonistes sont là pour évaluer les difficultés et pour accompagner les personnes lors de leur réadaptation afin de rééduquer la communication.

L’orthophoniste rencontre des enfants d’âge préscolaire et scolaire, des adolescents, des adultes et des personnes âgées. Il évalue et diagnostique les troubles de la parole (articulation, bégaiement, dysarthrie, etc.), du langage (dysphasie, dyslexie, aphasie, autisme, etc.), de la voix (dysphonie, laryngectomie, etc.), de la fonction oropharyngée (dysphagie, etc.) et les retards de langage associés ou non à des déficiences. Il trouve également des moyens de communication pour les personnes qui ne peuvent pas parler ou qui perdent graduellement leur capacité à communiquer. Il intervient aussi auprès des personnes sourdes et malentendantes, de concert avec l’audiologiste.

Différents rôles possibles

L’orthophoniste explique à la personne concernée et à ses proches les résultats de ses examens. Avec eux, il discute des solutions et des moyens pour rendre la communication la plus efficace possible. Il fait les recommandations appropriées.

L’orthophoniste rencontre la personne pour lui offrir des interventions individuelles ou en groupe. Il lui enseigne, de même qu’à son entourage, des stratégies et des moyens pour améliorer la communication. Les thérapies individuelles peuvent prendre plusieurs formes : des activités très ludiques auprès des enfants à la pratique de la conversation ou au chant avec les adultes. La créativité de l’orthophoniste est mise à l’épreuve tous les jours, afin de trouver le meilleur moyen pour aider la personne à communiquer.

L’orthophoniste agit pour favoriser l’intégration sociale, scolaire et professionnelle de même que la participation sociale des individus. Il s’intéresse également à la promotion de saines habitudes de communication et à la prévention des problèmes de communication.

Différents milieux possibles

L’orthophoniste travaille dans des écoles, des centres hospitaliers, des centres de réadaptation, des centres d’hébergement et de soins de longue durée, des CLSC, de jour dans les hôpitaux et en bureau privé. Il peut également enseigner ou faire de la recherche.
Les clientèles sont aussi très variées : les personnes bègues, ayant des troubles du langage (dysphasie, dyslexie, autisme, aphasie), des personnes ayant des problèmes affectant les muscles (dysarthrie, dyspraxie) et les personnes ayant des difficultés à s’alimenter (dysphagie) consultent tous un orthophoniste. Les causes sont aussi diverses, car le problème peut provenir d’un développement anormal ou d’un accident vasculaire cérébral. De cette façon, les âges peuvent varier d’un enfant d’un an à une personne âgée.


Définition de la profession d'audiologiste

La profession d’audiologiste est en constante évolution avec l’amélioration des technologies à notre disposition. La demande est d’autant plus grande que la population désire demeurer active et impliquée socialement et professionnellement malgré le vieillissement.

Définition de la profession

L’audiologiste évalue l’audition et précise la nature du trouble d’audition.  Il cherche à améliorer ou rétablir les capacités de communication chez la personne, par l’évaluation du problème auditif, l’élaboration d’un plan  traitement et l’intervention.  L’approche de l’audiologiste est faite dans le respect de l’individu.  En échangeant avec la personne, l’audiologiste détermine la nature du problème, puis procède à une évaluation précise du statut auditif.  À partir du résultat obtenu, l’audiologiste évalue avec la personne les moyens pour remédier à la situation et l’intervention nécessaire.

Différents rôles possibles

Le métier d’audiologiste offre un champ de pratique très vaste, puisqu’il est possible de travailler avec plusieurs clientèles différentes, soit des enfants, des adultes, des personnes âgées, clientèle multi-handicapée ou parfois un peu de toutes les clientèles.  L’audiologiste peut agir plus spécifiquement dans:

  • l’évaluation des troubles de l’audition et l’évaluation globale des besoins;
  • l’adaptation de l’environnement (poste de travail, loisirs, domicile, etc.) et l’aménagement acoustique;
  • les aides de suppléance à l’audition et l’entraînement à l’utilisation des aides techniques;
  • dépistage auditif chez les nouveau-nées;
  • l’évaluation de la fonction vestibulaire et des acouphènes;
  • la programmation d’implants cochléaires et osseux.

Différents milieux possibles

On peut retrouver les audiologistes en clinique privée, dans les hôpitaux, les centres de réadaptation, les CLSC et parfois les écoles.  On peut donc travailler de façon plus spécifique, à l’évaluation en clinique privée ou dans un centre hospitalier (en référent aux autres professionnels comme en centre de réadaptation) ou plus au niveau de la réadaptation avec une clientèle plus spécifique, seulement avec des enfants par exemple.  

  • petit ergopetit pharmpetit infirmierpetit orthopetit psypetit gestionnairepetit edupetit imagerie
  • petit medecinpetit travailleur social